Biographies des héros spirituels de la terre de Géorgie, moniales, moines, ascètes, martyrs, clercs ou laïcs qui ont fait briller sur elle la Lumière du Christ!

samedi 3 septembre 2016

Saint Catholicos Sarméan (†774)


Mémoire le 21 août /3 septembre


Les chroniques, énumérant les générations des Pasteurs en chef de la Géorgie,révèlent que saint Sarméan était chef de l'Eglise apostolique géorgienne de l'année 767 (ou 760, selon certaines sources) jusques à l'an 774. Ce furent les années de domination arabo-musulmane en Géorgie. Les Arabes persécutèrent les chrétiens, opprimèrent ceux qui servaient dans l'Eglise, et essayèrent par tous les moyens de convertir le pays à l'Islam. Malgré les violations effroyables que les fidèles endurèrent et la transformation de la ville en résidence de l'émir, de nombreuses églises de Tbilissi continuèrent à fonctionner.

Sarméan était un ferme défenseur de l'Orthodoxie. Un jour, cependant, le jeudi de la tyrophagie au Monastère de Shio-Mgvime, un groupe d'inconnus portant des cadeaux arriva au monastère. Il leur donna la Sainte Communion sans jamais s'interroger sur leur foi. Plus tard, il apprit qu'ils étaient Jacobites.

Sa négligence lui fut révélée dans un rêve cette nuit-là.

Quand il se réveilla le lendemain matin, le Catholicos Sarméan convoqua les évêques, confessa son erreur, brûla sous leurs yeuy les cadeaux que les Jacobites lui avaient donnés, et partit pour une grotte isolée, où il pleura avec des larmes amères sur son péché.

Mais le Seigneur Tout-miséricordieux envoya un signe à saint Sarméan pour l'informer que sa transgression avait été pardonnée. Les évêques envoyèrent un message de Mtskheta: "Ô grand souverain patriarche Sarméan! Réjouis-toi! Nous, tes enfants spirituels, les croyants dans ta sainteté, l'ensemble du conseil des évêques, tenons à t'informer que saint Shio est apparu et a dit à chacun de nous cinq que le Seigneur avait remis ton péché. Hâte-toi et convoque-nous au monastère, pour que nous puissions rendre grâce à notre Saint-Père Shio! "

Le saint Catholicos Sarméan, divinement doué d' humilité, de foi, d'amour et de crainte de Dieu, conduisit son troupeau à bon escient jusques à la fin de ses jours et reposa en paix dans l'année 774.

Ô grand souverain et Patriarche, saint Catholicos Sarméan, aie pitié de tes enfants et tous ceux qui croient en ta sainteté!

Version française de Claude Lopez-Ginisty 
d'après Archpriest Zakaria Machitadze 
Lives of the Georgian Saints  
Saint Herman of Alaska Brotherhood
Platina, California, USA/2006
+




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire