Biographies des héros spirituels de la terre de Géorgie, moniales, moines, ascètes, martyrs, clercs ou laïcs qui ont fait briller sur elle la Lumière du Christ!

mardi 16 août 2016

Saint Rajden, Protomartyr de l'Eglise géorgienne († 457)



Mémoire le 3/ 16 août

Saint Rajden le Protomartyr était issu d'une noble famille persanne. Quand le saint roi Vakhtang Gorgasali épousa la fille du roi perse Hormouzd III Baloundoucht, la reine emmena Rajden avec elle en Géorgie.

A Kartli Rajden  se convertit à la foi chrétienne, et le roi Vakhtang lui remit un domaine et le nommé conseiller et commandant militaires.

A cette époque, la Géorgie était sous forte pression politique de la Perse. Furieux des convictions clairement chrétiennes du roi Vakhtang, le roi perse Peroz (457-484) attaqua la Géorgie avec une immense armée.

Ses exploits dans ce combat gagnèrent à Rajden sa distinction comme  guerrier courageux et vertueux.

Sous peu, le roi Peroz furieux ordonna qu'un certain aristocrate perse qui s'était converti au christianisme et avait survécu à la bataille, soit fait prisonnier. Les Perses entourèrent Rajden, lui lièrent les mains et les pieds, et le livrèrent à leur roi. Peroz le reçut avec une feinte tendresse, en disant: "Salut, mon  Rajden! La paix soit avec toi! Où étais-tu pendant tout ce temps, et pour quelle raison s-tu renié la foi de tes pères pour confesser un credo dans lequel tes pères ne t'ont pas instruit? "

Razhden sans crainte affirma que le christianisme est la seule vraie foi et que le Christ est le seul vrai Sauveur de l'humanité. Le Roi Peroz tenta de dissimuler sa colère et d'attirer habilement Rajden de son côté, mais sa tentative fut vaine. Convaincu que ses efforts étaient vains, Peroz ordonna finalement que le saint soit battu sans pitié. Les bourreaux experts piétinèrent Saint Rajden, le battirent, lui cassèrent les dents, le traînèrent à travers les falaises déchiquetées, puis l'enchaînèrent dans de lourds fers et le jetèrent en prison.

Quand les nouvelles de la souffrance et de la captivité de Rajden  arrivèrent à Mtskheta, la noblesse géorgienne vint à Peroz et lui demanda de libérer le saint homme. Peroz consentit à leur demande, mais fit jurer à Rajden de revenir.

Rajden arriva à Mtskheta, fit ses adieux à sa famille et au bien-aimé roi Vakhtang Gorgasali et, malgré les avertissements de ses proches de n'en rien faire, retourna vers Peroz. Le roi de Perse essaya de nouveau de faire revenir Rajden  à la religion des adorateurs du feu. Mais voyant qu'il ne pouvait êtrebrisé, Peroz ordonna plutôt son exil dans un camp militaire à Tsromi dans le centre de la Géorgie. Puis il ordonna secrètement au chef du camp des Perses de le détourner du christianisme et de l'exécuter s'il refusait. "Ta flatterie et tes pots de vin sont insultants pour moi. C'est avec joie que je suis prêt à endurer toutes les souffrances pour l'amour du Christ! " répondit Rajden à ses appels.

"S'il espère dans le Crucifié, alors il est également apte à subir la crucifixion!" Tel futt le verdict des Perses. Ils érigèrent une croix, crucifièrent l'humble serviteur de Christ, et s'apprétèrent à tirer sur l'homme pieux avec un arc et une flèche.

"Entre tes mains, Seigneur, je remets mon esprit", furent les derniers mots de saint Rajden.

Cette nuit-là un groupe de chrétiens vola la croix de Perses, en descendit le corps du saint martyre, et enterra ses saintes reliques en secret. Quelques années plus tard, Vakhtang Gorgasali transféra les reliques de saint Rajden  de Tsromi à Nikozi (dans le centre de la Géorgie) et les inhuma dans la cathédrale qu'il avait construite peu de temps auparavant. Le saint roi Vakhtang érigea plus tard  des églises en l'honneur du premier martyr de la Géorgie dans Ujarma et Samgori à l'Est de la Géorgie.

Ô astre radieux et grande-martyr Rajden, toi qui t'es détourné de l'impiété pour marcher dans la voie des justes, pour souffrir des épreuves pour le Christ, et qui te distingue parmi les saints, nous les croyants, nous te glorifions par la louange divine. Par ton intercession délivre-nous de toute tentation!

Version française de Claude Lopez-Ginisty 
d'après Archpriest Zakaria Machitadze 
Lives of the Georgian Saints  
Saint Herman of Alaska Brotherhood
Platina, California, USA/2006
+

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire