Biographies des héros spirituels de la terre de Géorgie, moniales, moines, ascètes, martyrs, clercs ou laïcs qui ont fait briller sur elle la Lumière du Christ!

vendredi 12 août 2016

Saint Tsotné Dadiani le Confesseur (13ème siècle)


Mémoire le 30 juillet/ 12 Août

Saint Tsotné Dadiani, chef militaire vertueux et le prince d'Egrisi, vivait au milieu du 13ème siècle. En ce temps-là, la Géorgie languissait sous le joug de l'oppression mongole.

Après la mort de la reine Rousoudan, les Mongols commencèrent à extorquer des taxes exorbitantes des princes géorgiens, et ils établirent le service militaire obligatoire pour leurs sujets géorgiens. La situation devint insupportable, et la noblesse géorgienne planifia une rébellion massive contre les envahisseurs.

Réunis au sommet du Mont Kokhta (dans la région de Meskheti du sud de la Géorgie), les dirigeants de toute la Géorgie décidèrent de rassembler les troupes à Kartli et d'attaquer sur un front unique. Tsotné Dadiani et le gouverneur de Racha furent les premiers à rassembler leurs armées.

Mais il y avait des traîtres parmi eux, et les Mongols apprirent la conspiration. Ils encerclèrent le Mont Kokhta, arrêtèrent les rebelles, sauf Tsotné Dadiani et le gouverneur de Racha, et les emmenèrent au souverain mongol à Anis-Shirakavan.

Les prisonniers nièrent toutes les accusations et affirmèrent que le but du rassemblement sur le Mont Kokhta était de recueillir le tribut que les autorités mongoles avaient exigé. Furieux de leur insurrection, les Mongols les mirent à nu, lièrent leurs mains et leurs pieds, les enduisirent de miel , les jetèrent sous le soleil brûlant, et les interrogèrent  tous les jours à propos du rassemblement sur le Mont Kokhta.

Après avoir entendu ce qui s'était passé, Tsotné Dadiani fut bouleversé et il prit sur lui la responsabilité de cette tournure tragique des événements. Escorté par deux serviteurs, il se rendit volontairement à Anis pour donner sa vie et souffrir avec ses frères. Arrivé à Anis et voyant ses parents condamnés à mort, le prince se déshabilla rapidement, s'attacha lui-même, et se coucha à côté d'eux sous le soleil brûlant.

Les Mongols incrédules informèrent leur chef au sujet de l'homme étrange qui s'était volontairement couché à côté de ceux qui avaient été condamnés.

Le souverain le convoqué et exige une explication. "Nous nous sommes réunis dans le seul but de recueillir le tribut et d'obéir à ton ordre.

Si c'était pour cela que mes compatriotes ont été punis, je désire aussi partager leur sort!" Répondit le prince courageux. L'acte chevaleresque de Tsotné fit une impression considérable sur les Mongols, et tous les prisonniers furent remis en liberté.

Tsotné Dadiani n'est pas mentionné dans les récits de la  conspiration suivante contre les Mongols, en l'an 1259. Les historiens pensent qu'il avait déjà reposé en Christ à ce moment.

Les vertus de saint Tsotné Dadiani sont connues de tous dans toute la Géorgie. Son héroïsme et son intégrité sont un exemple de foi, d'amour et de dévotion à chaque génération, et les fidèles de toutes les époques ont honoré son saint nom.

Tsotné Dadiani fut compté parmi les saints le 26 octobre 1999, selon un décret du Saint-Synode de l'Eglise orthodoxe géorgienne.

Tu as donné ta vie et confessé le commandement du Seigneur, étant rendu parfait par le Seigneur. Ô bon saint Tsotne Dadiani, prie Dieu pour nous!

Version française de Claude Lopez-Ginisty 
d'après Archpriest Zakaria Machitadze 
Lives of the Georgian Saints  
Saint Herman of Alaska Brotherhood
Platina, California, USA/2006
+

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire