Biographies des héros spirituels de la terre de Géorgie, moniales, moines, ascètes, martyrs, clercs ou laïcs qui ont fait briller sur elle la Lumière du Christ!

vendredi 30 septembre 2016

Les 6000 martyrs du désert de Davit-Gareji ( 1616)




En 1616, le Shah de Perse Abbas 1er conduisit son immense armée vers la Géorgie et attaqua ce pays. Ayant étanché sa soif de sang chrétien, il organisa une partie de chasse dans la vallée de Gare Kakheti. Il campa avec son escorte dans les montagnes de Gareji et y passa la nuit.

A minuit, l'attention du Shah fut attirée par une colonne de feu qui s'élevait dans la montagne. D'abord il crut à une apparition. Il fut vite informé , qu'il y avait là un monastère célèbre et que cette nuit les moines faisaient une procession autour de l'église avec des cierges pour célébrer la sainte résurrection du Christ. Immédiatement, le Shahordonna à son armée de marcher vers le monastère et de tuer tous ceux qu'ils y trouveraient célébrant la fête des fêtes.

La même nuit, un ange du Seigneur apparut à l'higoumène Arsène de Davit-Gareji et lui dit: " Notre Seigneur Jésus-Christ appellent les frères dans son Royaume Céleste. Cette nuit de grandes souffrances vous attendent: vous serez passés au fil de l'épée. Celui qui désire prolonger sa vie terrestre, qu'il s'en aille, mais celui qui a soif de purifier son âme pour l'éternité, qu'il périsse par l'épée, et le Seigneur lui donnera la couronne d'immortalité. Dis ceci à tous ceux qui demeurent au monastère, et que chacun fasse son choix librement."

L'higoumène informa les moines et ils commencèrent à se préparer à leurs souffrances imminentes. Deux jeunes moines seulement, craignirent la mort et fuirent vers une montagne non loin du monastère.A la fin du chant du Notre Père, vers la fin de la liturgie pascale, le monastère fut complètement encerclé par les guerriers perses. L'higoumène Arsènesortit de l'église et s'approchant du chef des assaillants, il lui demanda un temps de répit pour pouvoir finir l'office, afin que tous les frères puissent recevoir la Sainte Communion.

Les perses se consultèrent et acceptèrent d'honorer cette requête. Les frères participèrent aux Saints Dons, s'encouragèrent et se présentèrent habillés en vêtements de fête devant les incroyants. Les perses décapitèrent d'abord l'higoumène Arsène, puis ils massacrèrent sans pitié ses frères en Christ.

Quand les perses eurent fini de tuer les moines, ils s'organisèrent en plusieurs régiments et ils se dirigèrent vers d'autres monastères du désert de Gareji. A mi-chemin des monastères de Tchitchkhituri et Saint Jean Baptiste, les musulmans capturèrent les deux jeunes moines qui avaient fui précédemment et exigèret qu'ils se convertissent à l'islam. Les moines refusèrent d'abandonner la foi chrétienne et ils furent tués. Un buisson de rose poussa à l'endroit où ils furent tués et continua à fleurir et à embaumer jusqu'au XIXème siècle, malgré le sol sec et rocailleux. 

A la fin du XVIIème siècle, le Roi Archil rassembla avec grande révérence les os des martyrs et les ensevelit dans un grand satsnakheli ( un grand récipient de pierre utilisé pour écraser les grappes de raisin, un pressoir à grappes, symbole de l'écrasement des passions) à gauche de l'autel de l'église de Motsameta (des Quarante Martyrs). Leurs saintes reliques continuent à donner du myrrhon jusques à ce jour!

Les frères de saint Davit de Gareji et de Saint Jean Baptiste, ont reçu une bénédiction du Catholicos Anton 1er pour composer un office pour les martyrs et pour fêter leur mémoire le Mardi Lumineux, troisième jour de la Pâques Sainte.


Le Christ pour Qui vous avez été immolés en saints sacrifices
Vous a glorifiés par la couronne du martyre
Et aujourd'hui vous avec rejoint les rangs célestes des saints
Ô bienheureux et très honorables martyrs,
Priez le Christ Dieu D'avoir pitié de nos âmes.


in Archpriest Zakaria Machitadze, 
Lives of the Georgian Saints
St. Herman of Alaska Brotherhood, 2006
Version française Claude Lopez-Ginisty

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire