Biographies des héros spirituels de la terre de Géorgie, moniales, moines, ascètes, martyrs, clercs ou laïcs qui ont fait briller sur elle la Lumière du Christ!

mercredi 28 septembre 2016

Vénérable Abba Joseph (Ioseb ) d'Alaverdi († 570)


Mémoire 15/28 Septembre

Le bienheureux Abba Joseph d'Alaverdi était un disciple et compagnon de saint Jean (Ioane) de Zedazeni, qui, au 6ème siècle est arrivé en Géorgie avec douze ascètes syriens pour répandre la foi chrétienne.

Avec la bénédiction de son maître, Père Joseph s'installa dans le village d'Alaverdi en Géorgie orientale. Selon la tradition, il portait avec lui une croix formée à partir du bois de la Croix vivifiante de notre Sauveur.

A cette époque, la région autour d'Alaverdi était déserte et stérile. Un jour, le Seigneur envoya un noble chasser dans la vallée où le pieux ermite habitait parmi les animaux sauvages. En voyant le saint, le noble devina immédiatement que devant lui se tenait un saint homme. Il s'inclina devant lui, l'embrassa, et humblement lui demanda ce qui l'avait amené en cet endroit désert.

Avec l'aide de Dieu, saint Joseph suscita dans le grand seigneur un amour divin et un désir inextinguible de la vérité. Le noble promis d'ériger une église dans le désert d'Alaverdi, et il jeta les bases du monastère d'Alaverdi par l'accomplissement de ce vœu. Le Vénérable Joseph fut ravi de l'accomplissement de cette œuvre agréable à Dieu.

Bientôt, les gens commencèrent à entendre des histoires sur le saint staretz qui œuvrait à Alaverdi. Des foules de fidèles y affluèrent là pour le voir de leurs propres yeux et entendre la prédication du bienheureux Joseph. À la suite de ses efforts incessants, l'incrédulité fut déraciné, et les offices divins de l'Église furent fermement établis dans cette région. Beaucoup de fidèles étaient tellement attirés par la vie sainte d'Abba Joseph, par son amour sans limites, et ses miracles qu'ils quittèrent le monde pour participer à ses travaux. Peu à peu, le nombre d'ermites augmenta, et une grande communauté fut formée. Père Ioseb fut le premier higoumène de cette confrérie.

Littéralement épuisé par une vie agréable à Dieu par l'ascèse et les labeurs, saint Joseph sentit l'approche de la mort et se prépara à se tenir devant le Seigneur Dieu. Il rassemblé ses disciples, il les bénit, les instruisit pour la dernière fois, nomma un nouvel higoumène, et il partit pacifiquement vers le Seigneur.

Avec grand honneur les disciples de Père Joseph l'enterrèrent dans l'église d'Alaverdi. De nombreux miracles eurent lieu depuis sur la tombe du vénérable staretz.

La nation géorgienne se réjouit pour cette fête qui est tienne et elle adore le  Seigneur, qui donna à Son peuple un tendre père protecteur. En entrant dans Ton saint temple, nous recevons une grande miséricorde de Dieu, ô saint Père Joseph!

Version française Claude Lopez-Ginisty
d'après
Lives of the Georgian Saints
de
l'Archiprêtre Zakaria Machitadze
in


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire